charte de bonne conduite

Dans la charte de bonne conduite, sont référencées les bases structurelles et le devoir moral que nous nous imposons afin de faire notre métier de la meilleure des manières et sur du long terme.

 

1. Indépendance dans les solutions utilisées

J’ai choisi un axe délibérément ouvert concernant le type de solutions à préconiser. Je pars du principe que si une solution existe, c’est qu’elle a été créé pour répondre à un besoin. Rares sont les fois où une solution va être catégoriquement éliminée.

La véritable question serait plutôt de savoir si elle est adaptée, personnalisable à notre client ? Enfin, quel est l’actif à privilégier ?

La gestion de patrimoine part d’un principe de personnalisation d’une solution. Lorsque la stratégie est choisie, il reste à sélectionner le “sous-jacent”. Il y a une forme d’opportunisme. La solution n’est pas toujours fongible…

2. Indépendance capitalistique avec les sociétés avec lesquelles nous travaillons

Sur notre site ou notre cabinet de gestion de patrimoine, nous n’acceptions pas de “sponsoring” ou d’engagement qui entraverez notre indépendance et nous rendrez redevables. 

L’indépendance doit être totale. 

Vous ne verrez pas sur commentbieninvestir.fr de publicités ou marques mettant en avant une société de gestion, un assureur ou un promoteur. Si nous gardons des rapports courtois, nous mettons tous nos partenaires sur une même égalité. Nos choix se portent sur les produits, le SAV et bien entendu les perspectives et personnalisation du conseil pour nos clients.

3. Privilégier un actif ou des solutions éthiques ou “vertes”

Notre société est soucieuse de l’environnement. A qualité égale, elle choisira toujours l’actif qualifié de vert, d’éthique.

Dans notre fonctionnement, nous avons décidé d’avoir une politique de fonctionnement également plus verte. Notamment sur le fait d’utiliser moins de papier.

Dans nos textes sur les produits commercialisés par un assureur, un gestionnaire ou un promoteur, nous ferons toujours des recherches sur sa politique de

4. Se rémunérer de manière raisonnée et transparente

Différentes législations mènent à une transparence de plus en plus perceptible. Une certaine opacité et une pluralité de revenus ont été contestées par le passé.

La législation concernant la commercialisation de produits financiers a beaucoup avancé depuis quelques années.

Il faut comprendre que les sociétés dite de gestion de patrimoine ont parfois le curseur pour composer la propre marge qu’ils vont facturer à leur clientèle. En effet,  en tant qu’apporteur d’affaires, il est sur certains produits, possible de faire varier une certaine partie des frais. Je ne dis pas que c’est forcément mauvais. Il est logique de se faire rémunérer pour un travail effectué mais parfois, cela peut être au détriment du client, surtout si ce dernier n’a pas l’information…

Certaines sociétés, notamment de défiscalisation, et c’était encore plus le cas il y a quelques années, se focalisent essentiellement sur la vente de produits. Ces entreprises se targuent de faire de la gestion de patrimoine. Evidemment, il n’en est rien. Nous prenons donc le parti d’être le plus clair sur notre rémunération ainsi que notre activité.

5. Faire ce que l’on a prévu

De mes expériences passées, j’ai pu travailler parfois avec des sociétés qui créé un rapport évanescent avec la clientèle. Pour être clair, à partir du moment où la “vente” est effectuée, la société ne garde pas de lien avec le client. Nous veillons à ce que cela reste un accompagnement sur du long terme et organisons notre relation. Nous convenons de la fréquence à laquelle il faut vous contacter et vous pouvez nous joindre à tous moments.

6. Rapport de confiance

Le site met en avant par nos textes, guides et analyses notre ADN. Nous mettons en avant notre vision, nos solutions. Quoi qu’il en soit, à vous de vous retrouver ou pas dans nos propos et à “nous essayer” si vous pensez-que cela vaut le coup.

7. Privilégier la digitalisation (moins de papier)

Nous privilégions actuellement une politique écologique en préférant des souscriptions digitalisées chez des assureurs, des promoteurs ou encore des gérants (notamment concernant le crowdfunding).

Par la suite, nous viendrons à “l’entièrement digitalisé”, sauf pour les personnes qui n’ont pas cette possibilité ou ne le souhaitent pas.

8. Etre clair et pédagogique

Le site permet d’étudier les préceptes de la gestion de patrimoine. Il se doit d’être accessible et compréhensible. Nous nous devons d’être à l’écoute de nos clients et des personnes qui vont sur notre site.

9. La charte de bonne conduite

Cette charte de bonne conduite est évolutive. Elle doit être respectée.

N’hésitez plus à nous poser vos questions.

Benoît RICHARD
Fondateur commenbieninvestir.fr

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :