Quels sont les meilleurs placements pour votre argent en 2019 ?

Comment bien investir votre argent en 2019 ? Quels sont les meilleurs placements pour votre épargne ? 

2018 a été une année difficile en terme d’investissement. En effet la plupart des classes d’actifs terminent l’année en baisse. Face à cette situation beaucoup d’investisseurs ont tendance à se tourner uniquement vers les produits sécurisés. Est-ce la bonne solution ?

Est-ce que 2019 va être la continuité de 2018 ou bien peut-on espérer de meilleures performances ?  Peut-on espérer un retournement ou doit-on rester très prudent ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

1. Les investissements sans risques

La France est une exception dans le monde entier pour les placements sans risques. En effet, dans la plupart des autres pays il n’existe pas de placements où le capital est garanti. Chez nous il existe une multitude de produits sans risques de perte de capital, mais tous ne se valent pas.

Il faut bien noter que la plupart des produits « garantis », s’ils ne vous font pas perdre d’argent, ils vous font bien souvent perdre du pouvoir d’achat car leur rendement est presque toujours inférieur à l’inflation. Ces pourquoi ces placements ne doivent pas être utilisé pour vous enrichir mais uniquement pour placer votre matelas de sécurité ou votre épargne de précaution. Pour vous enrichir sur le long terme, il faudra utiliser des placements plus rémunérateurs que nous verrons un peu plus loin.

Voici donc les placements sans risques les plus rémunérateurs pour 2019.

1.1 Les livrets bancaires

Les livrets bancaires à utiliser en priorités sont les livrets défiscalisés, à savoir le livret A et le LDD. Leurs taux sont fixé à 0,75%. Ca rapporte donc très peu mais l’argent est sécurisé et surtout disponible à tout moment et très rapidement. Vous pouvez donc y placer quelques mois de revenus pour avoir des liquidités disponibles en cas de besoin mais pas plus.

1.2 Le PEL

Le taux du PEL aujourd’hui n’est plus très intéressant pour y placer vos économies. Par contre, si vous possédez un PEL qui a plusieurs années, vous avez peut-être un taux de rendement intéressant pour de l’épargne sécurisé. Dans ce cas, il peut-être intéressant de continuer à l’utiliser pour placer vos liquidités.

Attention, avec le PEL l’argent reste disponible mais si vous en récupérez une partie, vous ne pourrez plus remettre dessus. Donc ne mettez pas toutes vos liquidités dessus pour ne pas avoir à le casser pour rien !

2. L’immobilier

2018 aura été une bonne année pour l’immobilier avec des taux de crédit toujours plus bas. Dans de nombreuses villes les prix de l’immobilier sont au plus haut. Alors faut-il quand même miser sur l’immobilier en 2019 ?

2.1 Investir dans l’immobilier ancien

En ce début d’année 2019, les taux de crédit sont toujours extrêmement bas, certaines banques ont même à nouveau descendu leurs taux par rapport à Décembre 2018.

En empruntant sur des durées assez longues, entre 15 et 25 ans selon les endroits et le type de biens, il est possible de trouver des biens immobiliers dans l’ancien qui s’autofinancent voir même qui vous dégagent un cash-flow positif.

Un bien qui s’autofinance est un bien pour lequel vous allez emprunter la totalité du prix d’achat et des frais de notaires à la banque et pour lequel le loyer permettra de rembourser toutes les mensualités du crédit ainsi que les charges.

En quelques sorte, vous vous enrichissez sur le dos de votre banquier et de votre locataire sans investir un seul euro de votre poche !

Avoir un cash-flow positif c’est non seulement être en autofinancement mais en plus percevoir du bénéfice chaque mois. C’est à dire que le loyer va vous permettre à la fois de rembourser le crédit, payer vos charges mais également d’en garder une partie pour vous. C’est un peu le saint graal de l’investissement immobilier.

Nous sommes actuellement dans une conjoncture favorable qui vous permet d’investir de cette façon. L’avantage de l’autofinancement, c’est que même si vous achetez votre bien en haut de cycle, si dans 15 ans vous le revendez moins cher que vous l’avez payé, vous vous enrichissez quand même car vous n’avez pas déboursé d’argent pour acheter ce bien.

Admettons par exemple que vous achetiez un appartement 100 000 € en autofinancement avec un crédit de 15 ans. Dans 15 ans votre appartement est payé sans que vous ayez à mettre de l’argent de votre poche. Donc même si vous revendez le bien 50 000 €, vous vous êtes enrichi de 50 000 €.

Si votre situation le permet et avant que les taux de crédits immobiliers ne remontent, il est donc intéressant en 2019 d’investir à crédit dans l’immobilier ancien. D’un point de vue fiscal, vous pourrez également optimiser votre investissement en sélectionnant un bien avec travaux et en choisissant de faire de la location meublée non professionnelle (LMNP).

Si vous souhaitez être accompagné dans cette démarche d’investissement, que ce soit pour la recherche du bien, le choix du régime, l’accompagnement des travaux ou de la gestion, vous pouvez me contacter via le formulaire ci-dessous.

2.2 Les SCPI

Les SCPI (société civile de placement immobilier) également appelées Pierre Papier, sont des investissements dans l’immobilier qui ont les avantages de l’immobilier sans les inconvénients !

En résumé, vous achetez des parts d’une société qui détient des immeubles et qui les loue. Les loyer vous sont redistribués chaque trimestre. Vous percevez donc des revenus locatifs mais vous n’avez pas à gérer les locataires.

Les principaux avantages des SCPI sont :

– Investissement possible à partir de quelques milliers d’Euro

  • Investissement possible à partir de quelques milliers d’Euro
  • Rendements intéressants
  • Aucune gestion locative (la société de gestion s’occupe de to
  • Mutualisation des risques (vous détenez des parts dans plusieurs immeubles)
  • Revente partielle possible – Transmission parfois simplifiée

En 2019 les SCPI ont encore de l’intérêt. En effet, leur rendement se situe entre 4% et 6%, soit bien au dessus de nombreux placements moyen – long terme plus risqués et moins accessibles.

Pour certains investisseurs il est même possible d’acheter à crédit des parts de SCPI. Comme dans l’immobilier ancien, c’est une stratégie intéressante car avec un effort d’épargne très faible, vous allez pouvoir vous constituer un patrimoine immobilier sur le long terme. Les taux en ce début d’année 2019 sont très intéressant mais malheureusement tout le monde ne peut pas prétendre à ce type de crédit.

Si vous souhaitez obtenir une étude ou une simulation pour investir dans des SCPI, vous pouvez me contacter via le formulaire ci-dessous.

2.3 Faut-il investir dans la défiscalisation immobilière avec le dispositif Pinel ?

La défiscalisation immobilière est essentiellement connue au travers la loi Pinel actuellement. Comme pour l’immobilier ancien et les SCPI, la loi Pinel bénéficie actuellement du bénéfice des taux bas pour emprunter. Pour autant, est-il judicieux d’investir au travers de ce dispositif ?

A mon sens, l’investissement dans l’immobilier ancien est plus rentable. Nous l’avons vu, il est possible d’acheter un bien sans mettre d’apport et sans effort d’épargne. Avec le dispositif Pinel, il est pratiquement toujours nécessaire de faire un effort d’épargne. Le rendement de l’opération sera donc toujours inférieur à un investissement en autofinancement.

Est-ce que ça veut dire qu’il ne faut pas investir en dispositif Pinel ? Pas forcement. Il peut y avoir des exceptions. Vous pouvez par exemple souhaiter récupérer le bien pour vous dans quelques années, dans ce cas il y aura une partie d’affectif dans l’opération et vous pourrez accepter un rendement plus faible.

Vous pouvez également choisir de réaliser vous même votre investissement Pinel. Vous achetez un terrain et faîte construire un logement. Dans ce cas, la rentabilité pourra être plus intéressante. Il peut exister beaucoup de cas particuliers mais d’une façon général, l’investissement Pinel est plus risqué (revente au prix), plus contraignant et moins performant qu’un bon investissement dans l’ancien.

2.4 Avez-vous entendu parlé de ce nouveau dispositif ?

En 2019, il y a également une nouvelle loi qui a vue le jour, il s’agit de la loi Denormandie dont l’objectif est de réhabiliter les logements anciens dans les centres villes.

Comme avec la loi Pinel, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt pouvant aller jusque 21% de votre investissement. La grosse différence avec la loi Denormandie, c’est qu’elle vous permet d’investir dans des biens anciens donc avec des situations souvent plus intéressantes que les logements neufs et d’acheter des biens anciens donc à des prix de marché.

En contre partie, le montant des travaux devra représenter 25% minimum de l’investissement. Vous devrez également respecter des plafonds de prix au m2 et de loyer. Avec le dispositif Pinel, ces plafonds de loyer sont proches des loyers standards dans beaucoup de villes, ils ne sont donc pas une vrai contrainte locative.

Aujourd’hui cette loi est récente et nous n’avons pas beaucoup de recul mais les chiffres semblent prometteurs et il devrait y avoir des investissements rentables à faire avec ce dispositif Denormandie.

3. L’assurance vie

L’assurance vie reste un placement incontournable car elle dispose de nombreux avantages. Il y a tout d’abord la fiscalité : les plus value dans l’assurance ne sont fiscalisés qu’en cas de retrait et pas en cas d’arbitrage ; et après 8 ans la fiscalité est réduite.

Ensuite l’assurance vie permet de transmettre les sommes d’un contrats avec une fiscalité réduite et aux bénéficiaires que l’on souhaite. L’assurance vie est donc un outil pour transmettre une partie de son patrimoine très performant.

Enfin, et c’est ce qui nous intéresse le plus ici, l’assurance vie vous permet d’investir votre argent dans la plupart des classes d’actifs, de l’investissement le plus sécuritaire au plus dynamique.

3.1 Les fonds en Euro

Les fonds en Euro représentent la partie capital garantie de l’assurance vie. C’est à dire que l’assureur vous garantie les sommes que vous versez sur le fonds en Euro.

Le fonds Euro peut-être inclus dans la catégorie des produits sécuritaires ci-dessus. Mais pour un investissement sécuritaire, le fonds en Euro a l’avantage de proposer un rendement qui peut-être bien supérieur aux autres produits sécuritaires comme les livrets bancaires.

Ainsi en 2018, les meilleurs fond sen Euro ont obtenu des performances supérieures à 2% et même supérieures à 3% pour certains. La contrepartie, c’est qu’en général les assureurs demande d’investir une partie sur des unités de comptes. Attention à ce que ces investissements respectent vos objectifs dans ce cas.

3.2 Les unités de comptes

Les unités de comptes représentent la partie « capital non garanti » de l’assurance vie. Qui dit non garanti ne veut pas forcément dire risqué.

En effet, dans les unités de comptes, vous pouvez retrouver toutes les classes d’actifs : actions, obligations, immobilier, matières premières… L’essentiel est de choisir les unités de comptes qui correspondent à votre profil et de s’y tenir.

En effet, même si l’année 2018 a été une mauvaise année pour les marchés financiers, il est important dans une allocation d’actif de respecter votre profil investisseur car contrairement à ce que vous pouvez lire ou entendre dans les journaux ou à la télé, il est très difficile (voir impossible) de savoir si le marché va monter ou descendre cette année.

Votre exposition au marché doit donc être adaptée à votre profil plutôt qu’aux dernier mouvements de celui-ci. Su le long terme le marché est haussier, et pour profiter de cette hausse il faut absolument être investi dedans.

Je le répète mais c’est le plus important, concentrez-vous sur votre allocation d’actif et ne la modifiez pas sauf si vos objectifs changent.

4. Les comptes titres et PEA

Investir dans un compte titre ou un PEA peut être une très bonne idée. Comme dans l’assurance vie en unités de comptes, les supports sont essentiellement des produits à capital non garanti.

Il faudra donc également apporter une attention particulière à votre allocation d’actifs et s’y tenir.

5. Les placements atypiques

Dans votre recherche de solutions d’investissements, il y a de fortes chances qu’on vous propose des placement plus atypiques : investissement dans le vin, l’art, les diamants…

Faîtes très attention, il existe énormément d’arnaques sur ce type de produit. Renseignez-vous bien avant d’investir et respecter deux règles essentielles :

  • Ces investissements doivent être effectués avec de l’argent que vous pouvez perdre
  • Ces investissements sont de la diversification et ne doivent pas représenter plus de 5% de votre patrimoine

Dans tous les cas, si vous avez des doutes n’y allez pas. Il vaut mieux louper une affaire que d’en faire une mauvaise.

Conclusion

Pour bien investir votre argent, la première chose que vous devez faire, c’est déterminer votre profil investisseur : quel est votre âge, vos objectifs, votre durée d’investissements…

En fonction de ces informations, vous pourrez vous construire un portefeuille qui réponde à ces objectifs et vous y tenir. Dans le temps, vous devrez parfois apporter quelques modifications car vos objectifs évoluent et que vous avancez dans l’âge mais vous aurez mis en place une stratégie financière qui vous permettra d’atteindre vos buts. 

L’allocation d’actifs doit être la résultante de votre profil investisseur et non l’inverse. Pour être accompagné dans vos démarches et construire une stratégie financière personnalisée, renseignez le formulaire ci-dessous.

Laisser un commentaire

Une heure de formation offerte...